États généraux

Négociations commerciales Nestlé s'en prend aux supermarchés

Après les agriculteurs et quelques industriels, un grand groupe agroalimentaire, Nestlé France, est sorti du bois jeudi pour fustiger l'attitude des supermarchés, accusés de « bafouer » les engagements pris lors des Etats généraux de l'alimentation en multipliant les baisses de prix.

Prix du lait, négociations commerciales Dans les contrats aval 2018, des prix producteurs entre 335 et 375 €/1 000 l

Dans les contrats aval 2018, des prix producteurs entre 335 et 375 €/1 000 l
Selon la FNPL, les prix objectifs payés aux producteurs pour 2018, que les industriels ont mentionnés dans leurs conditions générales de vente, oscillent dans une fourchette comprise entre 335 et 375 €/1 000 l. Mais face à l’imprécision des termes, le syndicat se donne six mois pour mettre en œuvre le plan de...

Alimentation A qui va profiter la hausse des prix ?

Les Etats généraux de l'alimentation (EGA) ont débouché sur la promesse de voir les agriculteurs mieux rémunérés, mais distributeurs, industriels comme consommateurs se demandent qui seront au bout du compte les gagnants et les perdants de la nouvelle loi.