Actualité des marchés agricoles


Marché des engrais simples et composés/Campagne 2009-2010 « Les niveaux de consommations de potasse sont inférieurs de moitié à ce qu'ils avaient été sur la campagne 2008 »

« Les niveaux de consommations de potasse sont inférieurs de moitié à ce qu'ils avaient été sur la campagne 2008 »
Gilles Poidevin, délégué général de l'Unifa (Union des industries de la fertilisation), revient sur le déroulement de la campagne 2009-2010 qui s'achèvera en juin. Après 8 mois, le tonnage global des produits livrés aux agriculteurs est à moins 3 % par rapport à 2008. Explications et prévisions pour la fin de...

Ouverture du marché à terme orge de brasserie Un nouvel outil pour « couvrir efficacement le risque de marge »

Un nouvel outil pour « couvrir efficacement le risque de marge »
La journée du lundi 10 mai 2010 marquait l’ouverture du nouveau marché à terme et d’options sur l’orge de brasserie. Ce contrat permet à la filière brassicole de disposer d'un outil spécifique afin de sécuriser les marges des acteurs de la filière, y compris les agriculteurs. Il a aussi pour objectif de relan...

Weather Market Les marchés des grains nerveux aux Etats-Unis

Les marchés des grains nerveux aux Etats-Unis
Suite à l'effondrement de la plate forme pétrolière de la compagnie BP dans le golf du Mexique, plusieurs centaines de milliers de litres s'échappent quotidiennement en pleine mer. Les pespectives d'une gigantesque marée noire venant s'abattre sur les côtes américaines a d'ores et déjà alerté l'opinion publiq...

Prix agricoles + 0,6 % en mars

+ 0,6 % en mars
Les légumes tirent les prix à la hausse. Ceux des céréales ont continué de baisser en mars en raison d’une offre excédentaire. Le blé, l’orge et le maïs peinent à s’écouler à l’exportation face à la concurrence mondiale.

Protéagineux Vers un record d’exportations de féveroles

Vers un record d’exportations de féveroles
La dernière note aux opérateurs de l’Unip fait le point sur le niveau des exportations françaises de protéagineux à fin février. Les exportations de pois restent en retrait au profit de la consommation intérieure. Celles de féveroles, grâce à une disponibilité importante, devraient atteindre un haut niveau.