Marché du colza

Tendance des prix

1 mois
Colza

Colza (prix en €/t)

Récolte: 2018

PlaceCotationVariations
Rouen Rendu 333€/t +2€/t
Bordeaux Rendu 348€/t +3€/t
Moselle Fob 348€/t +3€/t

Analyse quotidienne du 21/06/2018

Contenu réservé aux abonnés PRO

Découvrez les contenus et les avantages réservés aux abonnés PRO.
Et profitez immédiatement de l'essentiel pour agir sur votre exploitation !

Tester gratuitement* Je m'abonne
*Sans engagement, vous bénéficierez d'une offre découverte d'une durée limitée pour les services Terre-net PRO
Blocage pro
Nous vous proposons toutefois l'analyse du 14/06/2018 :

Risques ignorés

La production européenne de colza inquiète de plus en plus mais la descente du soja empêche toute progression des cours sur Euronext.

Le colza a subi de nouvelles pertes hier soir, toujours malmenés par le soja américain. Les risques de production européens prennent pourtant de plus en plus de place dans les discussions des opérateurs. La sécheresse en Allemagne et les pluies en France risquent en effet de réduire notablement les récoltes de l’Union cette année.

Mais, dans le même temps, la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis empêchent toutes projections d’export US sur cette campagne et laisse donc le soja sans réel soutien. Les bonnes conditions climatiques dans la Corn Belt appuient en outre sur la tendance.

À Chicago, sur le rapproché, la fève de soja s'est enfoncée de 17,7 c$/bu à 936,25 c$/bu, tandis que le tourteau a dévissé de 5,30 $/t à 348,20 $/t. De son côté, l'huile est resté immobilisée à 30,05 c$/lb. Sur Euronext, le colza à échéance août 2018 a baissé de 1,75 €/t à 349,50 €/t, le contrat à terme novembre 2018 s'est dégradé de 1,25 €/t à 356,25 €/t.

Analyse hebdomadaire

Pression US

Le colza est entraîné en territoire négatif par le soja américain, mais les fondamentaux haussiers de la graine oléagineuse se renforcent.

Le colza a subi quelques pertes cette semaine dans le sillage du soja. La fève américaine est en effet en chute libre depuis que les États-Unis et la Chine se sont lancés dans une escalade de taxes à l’import sur des produits venant des deux pays respectifs. L’ensemble du complexe oléagineux est donc orienté à la baisse.

Le colza s’appuie néanmoins sur de nombreux éléments d’inquiétudes concernant la production mondiale pour résister au mieux à la pression américaine. Le potentiel de rendement européen est notamment revu à baisse par différents cabinets d’analyse en raison des conditions climatiques défavorables qui ont rythmé la campagne dans le nord de l’Europe et, dans une moindre mesure, en France.

Par ailleurs, ces fameuses taxes à l’importation chinoises pourraient contraindre l’Empire du Milieu à réduire sa consommation annuelle de soja et à rechercher la protéine végétale manquante dans les graines de canola australiennes et canadiennes.

Or, si la campagne canadienne se déroule plutôt bien, le potentiel de production australien a lui aussi été entamé par des conditions particulièrement sèches.   

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet