Marché du colza

Tendance des prix

1 mois
Colza

Colza (prix en €/t)

Récolte: 2018

PlaceCotationVariations
Rouen Rendu 366€/t +1€/t
Bordeaux Rendu 372€/t +2€/t
Moselle Fob 372€/t +2€/t

Analyse quotidienne du 17/10/2018

Contenu réservé aux abonnés PRO

Accédez à tout Terre-net sans engagement pendant 7 jours

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 10/10/2018 :

Soutien pétrolier

La reprise des cours du brut a redonné de l'énergie au colza européen.

L’éloigné a repris sa marche en avant hier soir. Le  colza a en effet reçu le soutien du l’or noir qui a vivement rebondi face à l’arrivée d’un ouragan sur les côtes américaines. Les infrastructures pétrolières pourraient en effet souffrir de ces intempéries ce qui aurait une conséquence notable sur l’offre à court et moyen terme.

À noter tout de même, le ministère français de l’agriculture a légèrement relevé son estimation de production 2018, à 4,9 Mt. Un chiffre tout de même loin des 5,4 Mt enregistrées l’an dernier. Les regards sont en outre désormais tournés sur la prochaine campagne, source de nombreuses inquiétudes au vu des conditions climatiques actuelles.

À Chicago, sur le rapproché, la fève de soja s'est contractée de 8,25 c$/bu à 861,50 c$/bu, tandis que le tourteau a lâché 0,70 $/t pour terminer à 313,50 $/t. De son côté, l'huile a baissé de 0,36 c$/lb à 28,97 c$/lb. Sur Euronext, le colza à échéance novembre 2018 a abandonné 1,25 €/t et se valorise donc désormais à, 373,75 €/t, le contrat à terme février 2019 a augmenté de 1,25 €/t à 382,25 €/t.

Analyse hebdomadaire

Offre limitée

Les grands producteurs de colza/canola font face à des conditions climatiques difficiles.

Les cours du colza ont engrangé de nouveaux gains cette semaine sur les échéances éloignées.  Les perspectives d’offres à moyen terme se réduisent en effet peu à peu avec la dégradation du climat canadien. En pleine période de récolte de canola, les récentes précipitations neigeuses auraient grandement entamé le potentiel de production du pays.

Pendant ce temps, des précipitations sont certes arrivées sur une partie de l’Australie, mais ces dernières ont été bien trop tardives pour améliorer l’état des cultures. En Europe, le climat n’est pas plus clément, avec un déficit hydrique qui continue de se creuser et d’entraver le bon développement des plantes.

Pourtant, la demande en huile de colza reste importante. L’industrie du biodiesel procède notamment  à des achats réguliers, tandis que les usines de trituration ont ralenti leur production.

À noter également, le colza profite des récentes performances du soja. La fève américaine a accéléré à la hausse après que l’USDA a réduit son estimation de production US jeudi dernier.

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet