Analyses et cotations du maïs

Tendance des prix

1 mois
Maïs

Maïs (prix en €/t)

Récolte: 2018

PlaceCotationVariations
Bordeaux Rendu 168€/t -1€/t
La Pallice Rendu 168€/t -1€/t
Rhin Fob 154€/t -1€/t
Bordeaux Fob 173€/t -1€/t
Pontivy Rendu 184€/t -5€/t

Analyse quotidienne du 17/10/2018

Contenu réservé aux abonnés PRO

Accédez à tout Terre-net sans engagement pendant 7 jours

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 10/10/2018 :

Bloqué

Entre pression récolte et bonne demande, les prix du maïs semblent avoir trouvé une position durable.

Les prix du maïs n’ont pas plus évolué hier que lors des précédentes séances. Les pressions récoltes américaines, ukrainiennes et françaises font leur travail et les imports en provenance d’Amérique du Sud achèvent toute velléité de mouvement positif. La relative fermeté du blé empêche toutefois la graine de descendre trop brusquement, et ce d’autant plus que la demande en provenance de  l’alimentation du bétail reste soutenue. 

Sur Euronext, le maïs à terme novembre 2018 et janvier 2019 a sobrement décliné de 0,25 €/t à respectivement 173,50 €/t et 175,75 €/t. À Chicago, le rapproché s'est relâché de 1,75 c$/bu à 364,75 c$/bu.

Analyse hebdomadaire

Grosse récolte ukrainienne

Les excellents rendements ukrainiens dégradent progressivement les prix européens du maïs.

Le marché du maïs a connu une nouvelle dégradation cette semaine. Les récoltes ukrainiennes sont en effet désormais terminés à 49 % et les premières impressions se confirment : les rendements constatés sont excellents, voire records. Dans ces conditions, les prix mer Noire sont de plus en plus compétitifs et les imports européens vont pouvoir accélérer rapidement.

Les récoltes françaises sont en outre finalement moins mauvaises qu’anticipées. Une bonne nouvelle pour les agriculteurs, mais ces volumes supplémentaires représentent de fait un élément baissier pour les marchés.

Les grosses disponibilités ukrainiennes détendent donc le marché communautaire et ont éclipsé le dernier rapport USDA pourtant haussier. Le ministère américain de l’agriculture a en effet décidé de réduire de 1,2 Mt son estimation de récolte US (375,4 Mt) à la  surprise des opérateurs. 

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet