Analyses et cotations du maïs

Tendance des prix

1 mois
Maïs

Maïs (prix en €/t)

Récolte: 2018

PlaceCotationVariations
Bordeaux Rendu 171€/t +1€/t
La Pallice Rendu 170€/t 0€/t
Rhin Fob 160€/t 0€/t
Bordeaux Fob 176€/t 0€/t
Pontivy Rendu 185€/t -1€/t

Analyse quotidienne du 11/12/2018

Contenu réservé aux abonnés PRO

Accédez à tout Terre-net sans engagement pendant 7 jours

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 04/12/2018 :

Hésitation

Malgré la belle avancée des cours US, les prix du maïs européen n'ont enregistré qu'une petite progression.

Plus timoré que le blé, le maïs ne s’est offert que des gains mesurés hier soir. La tendance américaine pourtant enregistré des gains conséquents après l’annonce d’un accord entre la Chine et les États-Unis.

La Chine s’est notamment engagée à acheter un volume conséquent de biens agricoles américains afin de rééquilibrer la balance commerciale entre les deux pays. Le président US a quant à lui décidé de suspendre la nouvelle augmentation prévue des taxes à l’import sur les produits chinois.

Sur Euronext, le maïs à terme janvier 2019 et mars 2019 a poussivement progressé de 0,25 €/t à respectivement 173 €/t et 175,50 €/t. À Chicago, le rapproché s'est valorisé de 4,75 c$/bu à 371,25 c$/bu.

Analyse hebdomadaire

Imports trop lourds

Les imports européens empêchent le maïs de s'orienter dans le vert malgré la belle reprise des cours US.

Le maïs Euronext est une nouvelle fois resté coincé entre 170 et 175 €/t cette semaine, un range de prix conservé depuis le 15 octobre dernier. Les cours à l’international se sont pourtant nettement appréciés, mais les imports européens maintiennent une forte disponibilité sur le marché communautaire et empêchent donc les prix de s’échapper à la hausse.

Les cotations à Chicago ont à l’inverse profité de l’accord commercial entre la Chine et les États-Unis pour s’offrir des gains conséquents. La Chine s’est notamment engagée à acheter un volume conséquent de biens agricoles américains afin de rééquilibrer la balance commerciale entre les deux pays.

Les détails de cet accord restent toutefois encore un peu flous, tant sur l’ampleur des achats chinois négociés que sur les biens agricoles précis qui seront concernés. Les premiers imports sont en outre attendus pour confirmer la pérennité de cette nouvelle entente commerciale. 

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet