Cours de l'orge Fourragère

Tendance des prix

1 mois
Orge fourragère

Orge fourragère (prix en €/t)

Récolte: 2017

PlaceCotationVariations
Rouen Rendu 162€/t -1€/t
Dunkerque Rendu 163€/t -2€/t
Moselle Fob 154€/t -1€/t
Creil Fob 144€/t 0€/t
Pontivy Rendu 172€/t -1€/t

Analyse hebdomadaire

De concert avec le blé

Le retard des semis est quasiment  résorbé. Les cultures sont en bon état. Les chargements vont bon train. Les prix des orges évoluent au gré de ceux du blé.

FranceAgriMer observe dans son dernier bulletin que le retard dans les semis est quasi intégralement rattrapé puisque 96 % des surfaces d’orges de printemps sont semées en date du 8 avril dernier contre 100 % il y a un an. Cependant, les orges d’hiver en « bon et très bon état » ne représentent cette année plus que 73 % alors que le taux était de 82 % en 2017.

Avec 212 Kt la semaine dernière, les chargements dans les ports français se portent bien. Par ailleurs, les orges bénéficient du soutien des cours du blé.

Selon l'association allemande des coopératives agricoles, la récolte d’orges d’hiver atteindrait 9,09MT soit 0,8% de plus qu’en 2017/18, la récolte d’orges de printemps brassicole atteindrait 2,06MT soit 12,4% de plus qu’en 2017/18.

Le bulletin européen Mars quant à lui prédit un rendement d’un peu plus de 5 t/ha, soit près de 3 % de plus que l’année dernière.

Notons que les semis dans la région de la mer Noire sont en retard. Plus particulièrement en Russie, des températures basses sont prévues pour les quinze jours à venir.

L’orge fourragère pourrait tirer bénéfice des nouvelles taxes chinoises à l’importation de sorgho américain afin de couvrir les besoins de l’Empire du milieu.

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet