L'actualité des cultures



Iodosulfuron et mésosulfuron Des températures supérieures à 5°C sont nécessaires le jour de l’application !

Des symptômes de jaunissement et (ou) de tassement des céréales sont parfois observés après application de produits à base de iodosulfuron et de mésosulfuron (Archipel/Aloes, Atlantiswg/Absolu, Hussar Of). Arvalis, dans sa messagerie n°8, rappelle les conditions d’application de ces produits.

Froid Quels sont les risques de dégâts sur céréales ?

Les risques sont différents selon la date de semis des céréales. Ainsi, pour les céréales semées cet automne les conséquences devraient être plus limitées que pour des céréales semées en sortie d’hiver. Quelques explications issues de la messagerie n°9 d’Arvalis.

Toutes cultures Traitements des sols insecticides ayant l'usage toutes cultures

«Attention, sur céréales à paille comme sur maïs, les traitements insecticides du sol présentant l'homologation « toutes cultures » - à base de diazinon (CHIMAC, DIAZO, KNOX DUT, BASUDINE) ou d'éthoprophos (MOCAP 20) ne sont autorisés qu'avant semis et avec incorporation », prévient Arvalis Poitou-Charente. ...

Phytosanitaires Risques pour la santé : la vigilance s'impose plus que jamais

La MSA a publié un bilan des observations faites par son réseau de toxicovigilance Phyt'attitude. Les travaux sur les vignes et sur les céréales apparaissent comme les secteurs les plus à risques. Les troubles liés aux phytos ont souvent pour origine un défaut de protection ou un mélange de produits. Le minis...

Fertilisation azotée Certains apports peuvent être nocifs au rendement et à la qualité des céréales !

«Avec la sécheresse, les agriculteurs sont tentés d'apporter dès maintenant des doses d'azote significative sur les céréales par crainte d'une hypothétique sécheresse de montaison qui pourrait limiter l'absorption des apports de mars et donc pénaliser le rendement », indique Arvalis Poitou-Charente. Mise en ...

Maïs L'heure est au choix des variétés

Le choix des variétés de maïs est le résultat d'un équilibre entre conditions climatiques locales d'une part et précocité et potentiel de l'hybride de l'autre. Chaque année, la tentation est grande de passer à un indice légèrement plus élevé pour gagner quelques quintaux.